c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



dimanche 1 novembre 2009

Afghanistan : Des Talibans de plus en plus aguerris et équipés... Un rapport des Marines




Lors d’un accrochage survenu en Afghanistan, à la fin mai 2009, dans le district de Deh Chopan (Province de Zabol), des unités américaines du 4th Infantry Regiment et des forces spéciales ont eu la surprise de trouver devant eux des combattants talibans dotés de gilets pare-balles.

Selon des sources américaines, la mission de reconnaissance de la TF Zabol, partie de la FOB de Baylough, s’est heurtée à un groupe de 100 à 300 insurgés, appuyés par des snipers et utilisant des fumigènes pour protéger leurs mouvements.

Il s’agit de l’un des plus violents accrochages survenus dans cette zone depuis 2004.

Les militaires américains, qui estiment les pertes des insurgés entre 30 et 40 morts, n’ont cependant pas pu récupérer de corps pour identifier la provenance des équipements.

Le groupe était probablement constitué de combattants étrangers, notamment des Ouzbeks et des Tchétchènes appartenant au mouvement islamique d'Ouzbékistan (MIO), indique une source américaine. Rappelons que le MIO est une organisation militaire clandestine islamique, fondée en 1997, visant à installer un régime théocratique en Ouzbékistan.

L’information a été étayée par l’interception de communications dans des langues qui n’étaient ni le dari ni le pachto, mais probablement le farsi et le russe. Cet accrochage ainsi qu’un autre engagement dans le même secteur au début du mois viennent confirmer le fait que les combattants talibans disposent de plus en plus souvent d’effectifs suffisants pour monter des opérations d’envergure, mais également de moyens substantiels pour améliorer leurs capacités opérationnelles. Parmi les signes les plus tangibles de cette amélioration : les feux des armes d’appuis de certains combattants talibans deviennent précis jusqu’à des distances de 600 à 800 mètres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire