c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mardi 4 août 2009

H1N1

gestes préventifs

Le gouvernement français à mis en place, depuis le 5 Mai, une campagne de prévention contre la Grippe Porcine/AH1N1. Mais chacun d’entre nous doit avoir au quotidien « Des gestes simples« , pour éviter la transmission du virus.

Quelques conseils :

- Se couvrir la bouche quand on tousse et le nez lors des éternuements, de préférence avec un mouchoir.

- Se moucher dans des mouchoirs jetables.

- Nettoyer les objets et surfaces régulièrement.

- Éviter le contact avec les personnes porteuses de la Grippe.

- Porter un masque anti-projection pour les grippés mais également pour les non-grippés en contact avec les porteurs du virus.

- Les déchets (mouchoirs, masques, etc) devront être mis dans un sac poubelle fermé hermétiquement.

Bien sûr, après chacune de ces actions, il faudra se laver les mains consciencieusement, tout au long de la journée et dés que possible.

Source: Pandémie Grippale.Gouv

Grippe AH1N1 : recommandations aux voyageurs.

La deuxième vague de vacanciers vient juste de débuter avec le mois d’août et les conseils aux voyageurs concernant le Grippe AH1N1 n’ont pour le moment pas changés.

A l’heure actuelle, il n’y a toujours aucune restriction concernant les voyages à l’étranger.

Les autorités sanitaires ont émis une liste de recommandations concernant les gestes préventifs, visant à limiter le risque de transmission du virus H1N1, à suivre avant, pendant et après le départ.

Le ministère des affaires étrangères et européennes, conseille fortement aux voyageurs de se renseigner sur la situation sanitaire de leur destination et de se conformer aux recommandations préconisées par les autorités sanitaires locales.

En cas de symptômes grippaux pendant votre séjour, il est nécessaire de contacter un médecin sur place.

De même que, si vous tombez malade dans les 7 jours qui suivent votre retour, vous devez prendre contact avec votre médecin référent qui vous indiquera la marche à suivre.

Source : Ministère des Affaires Etrangères et Européennes


H1N1

http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/francois-fillon-une-pandemie-de-grippe-a-inevitable-mais-le-pays-est-pret-a-l-affronté.

En déplacement à Mantes-La-Jolie (Yvelines), le Premier ministre a confirmé lors d'un point presse qu'une pandémie de grippe A (H1N1) était "inévitable" mais que le pays était "prêt" à l'affronter. "En France nous comptons aujourd'hui près de 800 cas. A ce stade, seules 6 personnes - dont l'état de santé s'est amélioré depuis - ont présenté une forme grave. Trois ont été prises en charge en réanimation, aucun décès n'a été recensé", a précisé le Premier ministre tout en assurant que "les stocks d'antiviraux sont disponibles. Les stocks de masques sont mis en place. Les commandes de vaccins ont été effectuées. Notre pays est prêt à affronter cette pandémie, quelle que soit son importance".

Un Danois à la tête de l'OTAN pour quatre ans




Un Danois à la tête de l'OTAN pour quatre ans

Anders Fogh Rasmussen, ex-Premier ministre du Danemark, est devenu ce lundi 3 août 2009 le nouveau secrétaire général de l'OTAN.

Le contexte actuel est rendu difficile par le défi que l'Alliance atlantique doit relever en Afghanistan. M. Rasmussen va devoir convaincre qu'il n'est là ni pour mener une croisade contre le monde musulman ni pour transformer l'Alliance en gendarme mondial, soulignent des diplomates et responsables de l'OTAN.

Anders Fogh Rasmussen arrive au moment où l'OTAN lance le débat sur le nouveau concept stratégique qui doit inspirer sa conduite dans les années à venir. Ce texte de référence - sorte de mode d'emploi réactualisé du traité de Washington datant de 1949 - devrait être adopté fin 2010.

M. Rasmussen est le douzième secrétaire général en 60 ans. Il mesure pleinement la difficulté de la tâche qui l'attend