c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



samedi 15 mai 2010

Afghanistan : Les taliban annoncent leur offensive de printemps


C’est par un communiqué diffusé le 8 mai par leur site Internet que les taliban afghan ont annoncé le lancement de leur offensive de printemps, appelée Alk-Faath (victoire), avec le but affiché « d’accélérer la dynamique des djihadistes ».
Ainsi, le mouvement taleb, encore appelé « Emirat islamique d’Afghanistan », veut intensifier ses actions contre les forces de l’Otan et « leurs auxiliaires », c’est à dire les forces de sécurité afghanes, et menace de s’en prendre aux diplomates étrangers, qualifiés « d’espions » dans le texte, aux fonctionnaires de l’administration Karzaï, aux sociétés de sécurité privée et à celles de construction ainsi qu’à « tous les soutiens des envahisseurs étrangers ».
Les opérations annoncées par les taliban sont classiques : attaques dans les centres urbains, dont l’Otan a fait la défense une priorité, assassinats ciblés, blocage de routes et pose d’engins explosifs improvisés.
Pour le ministre de la Défense afghan, Abdul Rahim Wardak, les taliban n’auraient pas les moyens de mener de telles attaques sur l’ensemble de l’Afghanistan. « C’est une campagne de propagande plus que la réalité. Ils en resteront aux attentats, à l’usage de bombes artisanales, aux attaques suicides dans certaines régions. Mais je doute très sérieusement de leur capacité à faire ce qu’ils disent » a-t-il déclaré.
Quoi qu’il en soit, le lancement de cette opération du mouvement taleb afghan coïncide avec les préparatifs concernant la prochaine offensive des forces de l’Otan dans la province de Kandahar, qui sera capitale pour la suite du processus de stabilisation de l’Afghanistan.
Selon le général David Petraeus, qui dirige le l’US Centcom, le commandement américain pour le Moyen-Orient et l’Asie centrale, il faut s’attendre à que l’été prochain soit « très violent » à Kandahar, estimant que les taliban sont prêts à commettre des « actes de violence horribles » dès que l’offensive de l’Otan sera déclenchée dans la province.
« L’ennemi va commettre des actes terrifiants pour désorganiser les progrès que les forces afghanes et de la coalition s’efforcent avec tant de peine à réaliser » avait-il expliqué à Kandahar, le 30 avril dernier, au cours d’une conférence de presse. « Il y a eu des moments difficiles (dans cette province), c’est bien connu. Et nous savons qu’il y en aura d’autres dans les semaines et les mois à avenir » avait-il encore ajouté.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire