c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mercredi 26 mai 2010

Afghanistan : opération « Altor Colomba », sécurité et développement en SPIN et SPER KUNDAY


Opération « Altor Colomba »
Opération « Altor Colomba »
Du 03 au 07 mai 2010 s’est déroulée, dans les cirques et cols de SPIN et SPER KUNDAY, l’opération « ALTOR COLOMBA » dirigée par le colonel Bellot des Minières, commandant le GTIA Surobi.
Intégrée à une opération plus large (ARROW 2) de contrôle de zone, menée par une autre brigade américaine de la 82ème division (US), dans la région du LAGHMAN, la TF Altor avait pour objectif de couvrir le flanc est de cette action. Elle devait également, en partenariat avec l’ANA (armée nationale afghane) et l’ANP (police nationale afghane), chercher à nouer des liens avec la population tout en recherchant de l’armement ou encore du matériel permettant de fabriquer des explosifs improvisés.
Cette opération a engagé la totalité des moyens d’infanterie du bataillon, soient deux compagnies, appuyées par leur renforcement en moyens du génie et par deux sections d’appui mortier. Pour sa part, l’armée nationale afghane a aligné une compagnie du Kandak 34 qui a été répartie dans le dispositif de manoeuvre.
La sécurisation de la zone est d’abord passée par la saisie des points hauts durant la nuit du 03 au 04 mai avec des hélicoptères américains. L’ANA, quant à elle, a eu pour mission d’établir le contact avec la population des villages, la police nationale afghane effectuant, de son côté, des points de contrôle au sud de la zone.
L’ensemble de ces opérations ont été soutenues par des actions d’environnement. A cet effet, les actions civilo-militaires (ACM) ont permis de rentrer durablement dans les villages avec, dans un premier temps, un recensement des besoins de la population.
Le responsable des ACM a d’ailleurs rapidement perçu qu’un effort devait être mené au niveau des bassins de retenue d’eau et a déclaré : « Une action sur les points d’eau permet de gagner la confiance de la population, aussi, nous sommes nous rendus compte que lorsque nous travaillons sur l’irrigation, les agriculteurs préfèrent parfois la plantation du blé, grand consommateur d’eau, à la semence du pavot ».
Dans un autre registre, les travaux de la section du génie de la 2ème compagnie, installée sur le COP ROCCO, ont été réalisés grâce à la mise en œuvre de deux charges d’explosifs de près de cent cinquante kilos et avec l’utilisation soutenue d’un MPG (Moyen Polyvalent du Génie). Ces travaux, de grande ampleur, ont permis l’ouverture d’un axe routier par le nord du col de SPIN KUNDAY, désenclavant ainsi la région.
Dans le même temps, les équipes du service de santé des armées ont organisé une aide médicale aux populations. Cette dernière, d’abord méfiante, a ensuite pris toute la mesure de ce soutien sanitaire et s’est rendue massivement auprès des médecins qui ont assuré plus de quarante consultations.
Les différentes actions de cette opération, qui s’inscrit dans la durée, auront donc permis d’asseoir la présence de la force dans cette zone et de montrer toute sa détermination.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire