c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mercredi 26 mai 2010

Un militaire français tué au combat en Oruzgan


Un capitaine du 3ème régiment de génie a été tué aujourd’hui dans la province de l’Oruzgan. Il a été mortellement blessé par un engin explosif improvisé. Un soldat néerlandais et un interprète afghan ont perdu la vie au cours de la même attaque. Quatre militaires néerlandais ont été blessés.
Il appartenait à l’OMLT Oruzgan (Operational Mentor and Liaison Team), composée de 70 militaires français qui accompagnent quotidiennement un bataillon afghan dans cette région.
Les forces françaises en Afghanistan consacrent environ 20% de leurs moyens à la montée en puissance de l’armée afghane afin qu’elle puisse agir de manière autonome. Cet effort porte sur l’instruction initiale et spécialisée d’une part, l’accompagnement des unités afghanes sur les terrain d’autre part. Ce second volet constitue la mission des six OMLT françaises déployées en Kapisa et Surobi pour cinq d’entre elles, en Oruzgan pour la dernière. L’OMLT Oruzgan opère depuis 2008 dans cette région placée sous commandement néerlandais.
Il y a actuellement 142 OMLT en Afghanistan armées par les nations contributrices à l’ISAF.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire