c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



jeudi 27 mai 2010

Un nouveau poste important échappera-t-il à l'armée de l'air ?


Le poste de chef du cabinet militaire du ministre de la Défense est à pourvoir, dans la perspective du prochain départ pour Bruxelles de son actuel titulaire, l'amiral Xavier Païtard. En mars, nous avancions le nom du général Gratien Maire pour ce poste. Ce général d'aviation est actuellement chef de la mission militaire à l'ambassade de France à Washington.
L'affaire n'est peut-être pas aussi faite qu'on nous le disait alors et le nom d'un autre officier général revient en force. Il s'agit de l'amiral Jean Casabianca, actuel directeur adjoint des ressources humaines du ministère de la Défense. Ce sous-marinier, réputé pour son énorme puissance de travail, a déjà servi au cabinet du ministre. Il connait bien le chef d'état-major des armées dont il a été le "chef machine" lorsque celui-ci commandait le Charles-de-Gaulle.
Problème : il est marin... et les aviateurs se sentent, non sans raison, les grands oubliés de l'actuel mercato des généraux.  Voyez plutôt : à l'Elysée et à Matignon, un terrien. A l'EMA, un marin et un major général terrien, à la DRM et au COS, un terrien. A Bruxelles (Otan et UE), un marin va remplacer un aviateur.  La DPSD est certes revenue à un général d'aviation, mais bon... Du coup, l'armée de l'air espère obtenir le dernier poste d'influence qui reste à prendre. Ce n'est pas encore complètement sûr.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire