c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mardi 22 juin 2010

Afghanistan : une unité géorgienne veille sur le camp de Warehouse

Une unité géorgienne veille sur le camp de Warehouse
Une unité géorgienne veille sur le camp de Warehouse

Depuis un an, le camp de Warehouse, administré par les forces françaises et situé en périphérie de Kaboul, est protégé par des militaires géorgiens. La 3ème compagnie d’infanterie géorgienne de Tbilissi veille sur les militaires et civils travaillant sur l’emprise. Le commandant du site (COMSITE), français, soutient et coordonne l’action de soldats géorgiens.
Cette compagnie de protection conduit des patrouilles en VAB (véhicules de l’avant blindé) et à pied, de jour comme de nuit, pour contrôler une zone de près de 20 kilomètres carrés. Ils traitent également les abords du camp. Ce que confirme l’officier adjoint du COMSITE : « nous subissions régulièrement des tirs de Chicom (roquettes artisanales) depuis les 4 collines situées à proximité du camp, depuis avril 2009 et la mise en place de ces patrouilles géorgiennes, nous n’avons plus reçu de tirs à partir de cette zone ».
Les soldats géorgiens appuient également la police nationale afghane (ANP) dans les contrôles d’axes. Chaque jour, ils assurent la protection de la police qui procède à des fouilles ou contrôle des personnes.
Enfin, ils ont la responsabilité du filtrage de l’entrée du camp de Warehouse et de la défense du périmètre le long de l’enceinte. Près de 450 véhicules et 700 piétons sont fouillés et contrôlés quotidiennement, qu’ils soient afghans ou membres de la coalition.
Pour la première fois, la Géorgie a déployé plus de mille hommes en Afghanistan, sous commandement de l’ISAF (force internationale d’assistance et de sécurité). Ils sont répartis sur deux sites, une compagnie sur Kaboul et un GTIA (groupement tactique interarmes) dans le Helmand sous commandement britannique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire