c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



dimanche 27 juin 2010

Fusible : pour améliorer la vision nocturne du fantassin


Fixé sur le casque du fantassin à équipement et liaisons intégrées (Félin), sur le stand de la direction générale de l'armement à Eurosatory, le matériel ressemble à une simple jumelle. Mais ce démonstrateur issu du programme d'étude amont (PEA) Fusible, combinant les dernières technologies de l'optronique et des traitements algorithmiques, conduira peut-être à révolutionner l'équipement de tête du fantassin.
« Ce programme de recherche amont porte sur de nouvelles approches de fusion pour améliorer la vision nocturne du fantassin, explique Jean-Paul Gambey, manager PEA à l'unité de management opérations d'armement terrestres de la DGA. Ce projet de fusion de senseurs IL (intensification de lumière) et IR (infrarouge) est précurseur de la fusion numérique en temps réel de la prochaine génération d'équipements qui utilisera des technologies IR non refroidies et des nouvelles technologies bas niveau de lumière, utilisant des capteurs « état solide ». Fusible permet de préparer des équipements plus légers, par miniaturisation, et visant une amélioration de performance importante ».
Réalisé par Thales, sur la base de sa jumelle nouvelle génération Minie Display, en partenariat avec Bertin Technologies, le démonstrateur intègre un écran de visualisation permettant de doter l'utilisateur de nouvelles capacités opérationnelles. Les aspects ergonomie ont été étudiés avec l'institut de médecine aérospatiale du service de santé des armées (IMASSA, maintenant IRBA), notamment au niveau de la restitution de l'image.
« Ce système optronique grand champ et mains libres, permet une meilleure présentation de l'environnement et des cibles potentielles au fantassin, tout en conservant la présentation naturelle d'une image visible, poursuit Jean-Paul Gambey. Cet ensemble doit notamment améliorer l'observation et le décamouflage de cibles et favoriser la mobilité du fantassin ».
En cours d'évaluation dans les centres DGA Ingénierie de projets et Techniques aéronautiques de la direction technique, le démonstrateur poursuivra en septembre son évaluation technico-opérationnelle au sein de la section technique de l'armée de terre (STAT).
La mise à disposition d'un démonstrateur pour des évaluations opérationnelles permettra de valider les concepts d'emploi de ce possible successeur de la lunette MINIE-D (intensification de lumière) du Félin.
« Nous sommes déjà à un niveau TRL 7 (technology readiness level), soit très proche du prototype, conclut Jean-Paul Gambey. Aucune décision n'a pour l'instant été prise pour que Fusible équipe les versions ultérieures de Félin. La DGA continue à travailler sur ces sujets, notamment au sein des PEA Intense (technologies d'intensification de lumière) et Bolo 3G (bolomètre, technologie d'infrarouge non-refroidi), tous les deux financés en partie dans le cadre du plan de relance ».
Goulven Hamel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire