c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



lundi 14 juin 2010

Hommages funèbres au sergent-chef Konrad Rygiel

Le lundi 14 juin 2010, les honneurs funèbres militaires ont été rendus au sergent-chef Konrad Rygiel du 2e régiment étranger de parachutistes (2e REP) de Calvi, mort au combat en Afghanistan.
 
Obsèques du sergent-chef Konrad Rygiel à Calvi
Obsèques du sergent-chef Konrad Rygiel à Calvi. (Crédits : 2e REP/SGT Nabioullin)
Promu au grade supérieur à titre posthume,le sergent-chef Rygiel a été fait chevalier de la légion d’honneur par Monsieur Hubert Falco, secrétaire d'État à la Défense et aux anciens combattants (SEDAC), qui présidait la cérémonie d’obsèques à Calvi. Le général d’armée Elrick Irastorza, chef d’État-major de l’armée de Terre (CEMAT) lui avait remis précédemment la médaille militaire et la croix de la valeur militaire avec palme.
« Il n’y a pas de mort inutile quand elle est sacrifice pour la mission sacrée du combat pour la liberté. (…) Sur cette terre de Corse, celle des hommes d’honneur, vous (Konrad Rygiel) êtes l’honneur, c'est-à-dire la conscience pure des valeurs et de la vertu de la France », a déclaré Monsieur Falco.
La famille du sergent-chef Rygiel était venue de Pologne pour les funérailles. Étaient également présents le général CEMAT, le général Bruno Dary, gouverneur militaire de Paris (GMP), le général Alain Bouquin, commandant la Légion étrangère (COMLE) et de nombreuses autorités civiles et militaires.
Dès l’annonce de sa mort, Monsieur Nicolas Sarkozy, président de la République et chef des Armées, a rappelé que « ce sous-officier a payé de sa vie l'engagement de la France au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan. » Il a présenté à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances et s’est s'associé à leur douleur. Ses pensées ont été également à ses compagnons d'armes.
Monsieur Hervé Morin, ministre de la Défense avait également présenté à la famille et aux proches de ce sous-officier ses plus sincères condoléances. Il a adressé à ses camarades blessés ses vœux de prompt rétablissement. Il a assuré les légionnaires-parachutistes de 2e régiment étranger de parachutistes, ainsi que l’ensemble des forces françaises engagées au profit de la population afghane, de son total soutien et leur a renouvelé toute sa confiance.
Le sergent-chef Rygiel est mort au combat, tué par un tir de roquette au sud de la vallée de Tagab en Afghanistan le 7 juin 2010.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire