c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mercredi 7 juillet 2010

AMATEURISME ! 3ème suite et fin.

Cette logique de "recrutement ouvert" va cependant de pair avec un certain amateurisme. En témoigne l'échec des attentats du vol Amsterdam-Detroit et de Times Square. Deux chercheurs américains se penchent sur la question dans The Atlantic Magazine, et insistent sur les nombreux ratés de ceux qui sont souvent présentés comme la principale menace terroriste mondiale ("Les terroristes sont aussi des corniauds").



"Quand j'ai écrit Le Manuel du recrutement d'Al-Qaida(2) en 2007, il y avait encore une sélection, une formation, certains candidats étaient refusés, rappelle Mathieu Guidère. La barrière sélective a depuis totalement sauté. L'amateurisme est flagrant. Les attaques n'ont souvent aucun intérêt stratégique et sont souvent avortées. Mais Al-Qaida s'en moque car elles contribuent à perpétuer la peur. C'est du terrorisme au sens propre."
Inspire met donc l'accent sur les conseils pratiques. Comment bien réussir sa bombe, comment éviter de se faire repérer au supermarché. "Le contenu est centré sur la sécurité des apprentis terroristes : c'est un véritable mode d'emploi pour échapper à la surveillance physique et électronique, car leurs militants se font presque toujours prendre. C'est bien là le principal problème d'Al-Qaida. Si leurs militants étaient mieux formés, il y aurait eu des attentats terribles ces dernières années…"


Parmi les articles "pratiques" proposés dans cette édition : "Comment fabriquer une bombe dans la cuisine de votre mère".



Parmi les articles "pratiques" proposés dans cette édition : "Comment fabriquer une bombe dans la cuisine de votre mère".
Parmi les articles au menu du numéro zéro d'Inspire, on retrouvera donc un classique de la littérature islamiste : "Comment fabriquer une bombe dans la cuisine de votre mère."L'évocation de la mère dans un projet d'attentat-suicide peut prêter à sourire, ou tout au moins surprendre, mais elle est parfaitement naturelle dans le contexte, explique le chercheur : "La cuisine est indissociable de la figure de la mère dans la culture islamique. C'est un message positif : le candidat aura ainsi l'impression d'avoir tous les outils sous la main pour fabriquer sa bombe avec la bénédiction maternelle."
Environ un tiers de la revue est consacré à l'argumentation politique et théologique. La crise du libéralisme donne l'occasion de dresser un constat de la "faillite" de l'Occident, et en particulier des Etats-Unis. "Est-ce que c'est ce modèle que vous voulez pour votre pays ?", est-il demandé au lecteur. L'objectif est visiblement de le retourner contre le système de valeurs dont il est issu.
Mais l'argument le plus susceptible de faire basculer les Américains, à en croire les apprentis terroristes qui ont été interpellés, est celui de la faillite morale de l'Amérique. Le magazine évoque longuement les nombreuses victimes civiles tuées par l'armée américaine au nom des valeurs occidentales.
Puis vient l'argument théologique : "Un musulman peut-il rester les bras croisés à regarder ses frères se faire tuer ? Que disent les textes ?" En 67 pages, Inspire tente de convaincre l'Américain musulman lambda de se retourner contre son pays au nom de sa religion.

(1) Auteur des Nouveaux Terroristes (Ed. Autrement, septembre 2010)
(2) Seuil, 2007.

Soren Seelow


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire