Par ailleurs, les Cocoys doivent recevoir une formation dans le combat d'infanterie motorisée et leurs sous-officiers passent désormais par l'Ecole d'application de l'infanterie . En matière d'Engins Explosifs Improvisés (EEI), le CPA-20 a travaillé avec les démineurs de l'armée de l'air de Saint-Dizier. Les patrouilles utiliseront (dans un premier temps ?) des P4 et des VIB (le VAB de l'air) et seront armés de mortiers de 60mm et de canons de 20 mm. Les patrouilles (modules de combat à 12 commandos ) seront accompagnés d'une équipe de TACP pour l'appui aérien et d'une équipe cynophile pour la détection des explosifs.
Après "quasiment deux ans" de préparation, le CPA-20 devrait voir sa nouvelle compétence validée en juin lors de l'exercice Volcanex, qui se déroulera en Norvège. Une validation qui ouvrira la porte à un premier déploiement opérationnel, "à l'extérieur des clôtures".