c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



vendredi 13 août 2010

Hélicoptères Tigre : 1000 heures de vol dans le ciel afghan

Le Tigre  effectue des missions d’escorte d’hélicoptères de transport et d’appui de troupes au sol. Il est doté d’une capacité et d’une puissance de feu assorties de système de visée de dernière génération, qui fait de lui une arme très performante capable de traiter des objectifs de jour comme de nuit.
En Afghanistan, aucune patrouille ni opération n’est conduite sans s’assurer de la disponibilité des appuis air-sol fournis par des avions ou des hélicoptères. Les hélicoptères (Tigre et Gazelle) concourent directement à l’efficacité de la force en Afghanistan et permettent d’accroître notablement sa réactivité dans la conduite des opérations en renforçant sa liberté d’action. Leur emploi réduit les risques d’Engins explosifs improvisés (EEI) et d’embuscades liés à l’utilisation des axes routiers. En zone montagneuse, ils permettent de surprendre l’ennemi et facilitent la saisie des points hauts indispensables à la sureté des opérations dans les vallées.
Engagés depuis le 30 juillet 2009 en Afghanistan, les hélicoptères Tigre se révèlent dissuasifs. Ils sont capables de survoler la zone de responsabilité française en 20 minutes. Ils appuient les hélicoptères de manœuvre lors des missions de transport tactique ou d’héliportage des Groupements tactiques interarmes (GTIA).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire