c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



vendredi 1 octobre 2010

Des femmes recrutées par l’armée afghane

Il est certain que le mollah Omar et ses disciples ne verront pas la chose d’un très bon oeil (d’autant plus que le chef taleb est borgne…). Elles sont en effet 29 femmes à avoir été recrutées par l’armée nationale afghane en qualité d’officier.
Ces dernières font partie de la première promotion de la Female Officer Candidate School (FOCS), une école destinée aux personnels militaires féminins, qui a ouvert ses portes en avril dernier. Leur cursus, qui a duré près de 20 semaines,a été partagée en deux temps : la formation de base (8 semaines) et l’apprentissage de leur spécialité (finance et logistique), le reste du temps.
Car il n’est pas question, pour l’armée nationale afghane, d’envoyer des femmes en première ligne et par conséquent, elles occuperont uniquement des emplois administratifs.
Pour autant, et comme l’a dit un de leurs instructeurs, le sergent américain Abbigaïl San Soucie, « beaucoup de gens ne sont pas d’accord » avec le choix qu’elles ont fait. A commencer, par certaines d’entre elles, par leur milieu familial.
« Mon espoir pour l’avenir est que beaucoup de femmes entrent dans l’ANA » a déclaré le ministre afghan de la Défense, Abdul Rahim Wardak. « J’espère que vous allez faire un bon travail pour tout l’Afghnistan. Je suis heureux que vous servez votre pays » a-t-il encore déclaré, en s’adressant aux 29 jeunes femmes désormais devenues militaires.
Un établissement plus vaste, situé à Kaboul, est actuellement en cours de rénovation pour accueillir au moins 150 femmes aspirant à revêtir l’uniforme de l’ANA.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire