c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



jeudi 7 octobre 2010

Essai réussi pour le missile Boulava

L’armée russe a procédé avec succès, ce 7 octobre, au tir d’un missile mer-sol balistique stratégique (MSBS, ou SLBM en anglais) Boulava. Le dernier essai de ce type d’engin s’était soldé par un échec en décembre dernier, en raison d’une défaillance du moteur-fusée du 3e étage, ce qui avait entraîné une modification de trajectoire.

Cette fois, le Boulava a été tiré depuis le sous-marin nucléaire lanceur d’engin (SNLE) Dmitri Donskoï, lequel avait pris position en mer Blanche, au nord du cercle Arctique. « Le missile a suivi sa trajectoire comme prévu. Les projectiles ont atteint leur cible au Kamatchatka », à environ 6.000 km de la position de tir, selon le ministère russe de la Défense.
Le Boulava, qui pourra théoriquement porter 10 têtes nucléaires à 8.000 km de distance, doit équiper les SNLE russes de quatrième génération qui sont en cours de construction (classe Boreï).
Dérivé du missile sol-sol Topol-M, le Boulava (code Otan : SS-NX-30) connaît une mise au point difficile. Sur les 13 essais effectués jusqu’à présent, 7 ont échoué. Et cela fait désordre quand il s’agit d’un projet prioritaire pour la défense russe.
Ce test devra être confirmé par deux autres, qui sont programmés avant la fin de cette année. Enfin, si le prochain, qui impliquera une nouvelle fois le Dmitri Donskoï, est positif. Si c’est le cas, alors un second essai sera effectué avec le Iouri Dolgorouki, un SNLE de nouvelle génération.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire