c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



vendredi 22 février 2013

Le général Thorette a démissionné du Livre blanc sur la défense


L'ancien chef d'état-major de l'armée de terre était en charge de la réflexion sur les "capacités" militaires.


Le général Bernard Thorette, ancien chef d'état-majour de l'armée de terre, a démissionné du Livre blanc de la défense, avant Noël. L'information était jusqu'à présent demeuré confidentielle, par sa volonté de ne pas trop l'ébruiter. Bernard Thorette n'était pas membre de la Commission nommée par le président de la République, mais il avait été invité, dès le mois de septembre, par Jean-Marie Guéhénno, président de la Commission, à codiriger avec lui le groupe de travail n°5 sur les "cohérences capacitaires", en clair le format des armées. C'est évidemment l'une des questions les plus sensibles du futur Livre blanc.

Or, courant décembre, le général Thorette découvre un document d'une quinzaine de pages, rédigé par Guéhénno, dont deux pages sont consacrées aux capacités. S'il n'en partage pas les conclusions, il reçoit d'abord comme une "gifle" et un "manque d'égards" le fait de ne pas y avoir été associé. Et remet alors sa démission à Jean-Marie Guéhenno.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire