c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



lundi 8 avril 2013

L'hommage aux 88 d'Afghanistan


C'est finalement à l'ambassade de France à Kaboul, et non en France même que les plaques commémoratives de la mort de 88 soldat français ont été relocalisées. 
Les noms tiennent sur sept plaques : 6 portent 12 à 14 noms chacune, et la dernière, restée incomplète, cinq noms.
Le monument a été inauguré ce monument par l'ambassadeur de France, Bernard Bajolet, en présence du général Adam (1), chef des éléments français en Afghanistan. Des militaires français, ainsi que les policiers de l'ambassade (2) ont rendu hommage à ces 88 soldats morts en Afghanistan, depuis 2004 (3). 
1.100 militaires demeureront en Afghanistan, à la mi-avril, contre 1500 en décembre.

(1) c'est désormais un général de l'armée de l'air qui commande les troupes dans un pays en guerre, ce qui n'était pas arrivée depuis fort fort longtemps.
(2) malgré une définition volontairement assez basse, on les distingue sur les photos livrées par l'EMA. Comme c'est le cas au Liban, la protection de l'ambassadeur est assurée par la police nationale, dont des éléments du RAID et du GIPN. Celle du COMFOR était encore traditionnellement assurée par le 1er RIPMa jusqu'à il y a encore quelques semaines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire