c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



lundi 10 juin 2013

L’aéroport international de Kaboul attaqué!




Ce 10 juin, le mouvement taleb a lancé une attaque contre l’aéroport international de Kaboul (KAIA), dont la responsabilité a été confiée au général (air) Philippe Adam et où sont notamment installés le détachement logistique multifonctions (DMLF), qui a pris la suite du bataillon logistique français, et l’hôpital médico-chirurgical (ROLE 3) géré par la France.
Les assaillants, au nombre de 7 et dotés d’armes automatiques et de lance-roquettes, ont réussis à s’infiltrer dans la zone en principe très sécurisée entourant la plateforme et se sont ensuite emparés de deux bâtiments d’où ils ont tiré sur l’aéroport. Et une bombe placée dans une voiture a été désamorcée par les forces de sécurité.
“Oui, nous en revendiquons la responsabilité. Un groupe de moudjahidine a attaqué ce matin la partie militaire de l’aéroport de Kaboul”, a affirmé  Zabihullah Mujahid, un porte-parole du mouvement taleb.
L’assaut a duré plus de quatre heures, après la mort des 7 assaillants, dont deux ont mis à feu des explosifs qu’ils portaient sur eux. Aucune victime civile ou militaire n’est à déplorer pour le moment.
La Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), déployée en Afghanistan sous l’autorité de l’Otan, a envoyé des troupes en soutien des forces locales. “L’opération est menée par ces dernières”, a indiqué un porte-parole de la coalition.
La dernière attaque des taliban à Kaboul remonte au 24 mai dernier, avec l’assaut donné contre les bureaux de l’Organisation internationale des migrations (OIM). Les combats avaient duré 17 heures et les forces spéciales norvégiennes étaient intervenues en appui des troupes afghanes.
Une semaine plus tôt, le Hezb-e-Islami, une organisation proche d’al-Qaida, avait revendiqué un attentat suicide (15 tués, dont 2 soldats et 4 “contractors” américains) commis dans le quartier résidentiel de Shah Shahid, dans le sud-est de la capitale afghane.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire