c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mercredi 12 juin 2013

Le Pentagone commande 177 hélicoptères de transport CH-47F Chinook

Si Boeing connaît quelques problèmes actuellement avec son B-787 Dreamliner, tout va bien en revanche pour sa division “Défense”. Le groupe aéronautique américain a en effet annoncé une commande de 4 milliards de dollars portant sur la livraison à l’US Army de 177 hélicoptères de transport CH-47F Chinook, assortie d’une option pour 38 appareils supplémentaires.
Ce contrat de longue durée permettra à Boeing “d’apporter de la stabilité” à ses employés ainsi qu’à ses sous-traitants” et “d’investir dans les outils de production”, a commenté Chuck Dabundo, le responsable des hélicoptères chez l’industriel.
Le CH-47F est l’une des dernières versions de cet hélicoptère, entré en service au sein de l’US Army en 1962. Son poste de pilotage, conforme au CAAS (common aviation architecture system) est équipé d’un système de gestion numérique et de commandes de vol automatiques. Les livraisons des appareils commenceront à partir de 2015 et s’étaleront sur 5 ans, ce qui permet de réaliser quelques économies (évaluées à 800 millions de dollars)
Autre bonne nouvelle pour Boeing, si l’on en croit Reuters : l’US Navy aurait l’intention de commander, pour 6,5 milliards de dollars, 99 V-22 Osprey, un appareil hybride (c’est à dire qu’il se comporte comme un avion ou un hélicoptère en fonction des phases de vol)  conçu en collaboration avec Bell Helicopter. Les conditions du contrat seraient identiques à celles de la commande des Chinook, c’est à dire que les livraisons s’étaleraient également sur 5 ans, avec 22 exemplaires en option.
Dans le détail, 92 appareils seront livrés au corps des Marines, les 7 autres étant destinés à l’US Air Force. Cela étant, la marine américaine pourrait commander au moins 48 exemplaires pour elle-même (voire même une centaine), dans l’intention de remplacer ses C-2 Greyhound, un avion de transport capable d’apponter sur un porte-avions. Des essais avec un V-22 Osprey ont d’ailleurs été programmés à bord de l’USS Truman.
Par ailleurs, d’après Air&Cosmos, la division Phantom Works de Boeing a développé un prototype de véhicule tout-terrain appelé Phantom Badger (blaireau fantôme) spécialement conçu pour loger dans un V-22 Osprey, ce qu’aucun “véhicule militaire américain actuellement en service ne peut faire.”
Fabriqué avec des matériaux légers, le Phantom Badger correspond à un appel d’offres, qui, appelé ITV (Internally Transportable Vehicle), a été ouvert par le Pentagone au profit des forces spéciales. Faiblement blindé, armé d’une mitrailleuse de 12,7 mm, et doté d’un moteur diesel pouvant fonctionner avec du kérosène JP-8, sa conception est le fruit d’une coopération avec MotoSports Innovation (MSI), une entreprise spécialisée dans la préparation des voitures pour les compétitions de Nascar.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire