c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



vendredi 11 octobre 2013

La base aérienne de Drachenbronn va perdre 90 aviateurs

Les restructurations annoncées ce 3 octobre par le ministère de la Défense n’ont pas donné lieu à de surprises. Pour l’essentiel, elles avaient été annoncées aux élus locaux concernés quelques jours plus tôt (et rapportées par Zone Militaire).
Ainsi, le 4e Régiment de Dragons de Carpiagne sera dissous, pour laisser la place aux légionnaires du 1er Régiment Etranger de Cavalerie (REC) en provenance d’Orange. Il s’agit de la seule annonce concernant l’armée de Terre, alors que cette dernière devra pourtant une brigade de combat lors de la période 2014-2019. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a fait valoir qu’il entend se “donner du temps, pour ajuster au mieux, lieu par lieu, les mesures de restructuration” qui seront à prendre au-delà de 2014.
Aussi, les annonces ont surtout concerné l’armée de l’Air. Une bonne nouvelle pour commencer : la BA 115 d’Orange sera maintenue, afin de “garantir une présence militaire” à Orange qui va donc perdre ses légionnaires. Comme attendu, la base de Luxeuil va perdre l’escadron de défense sol-air (EDSA) et l’escadron d’entraînement 2/2 Côte d’Or quittera bien Dijon pour Cazaux.
Au registre des fermetures,le détachement Air 277 de Varennes-sur-Allier sera donc bien dissous. “Cette mesure s’inscrit dans la logique de rationalisation de la logistique et de la fonction stockage du matériel de l’armée de l’Air”, précise le ministère. Enfin, et c’est une petite surprise, la base aérienne de Châteaudun va être transformée en un élément “Air” rattaché à la BA 122 d’Orléans-Bricy, avec une réduction des effectifs à la clé.
Une autre base va également perdre des aviateurs. Et pourtant, elle ne figure pas dans la liste des restructurations fournie par le ministère de la Défense. En effet, les effectifs de la BA 901 de Drachenbronn (67) vont être réduits de 90 personnels sur les 500 qu’elle compte actuellement. C’est le président du Conseil général du Bas-Rhin, Guy-Dominique Kennel, qui en a fait l’annonce dans un communiqué, ce 3 octobre.
Dans son texte, l’élu a indiqué “déplorer” cette “mauvaise nouvelle” tout en condamnant “ce nouveau coup dur porté au territoire de Wissembourg, au Bas-Rhin et à l’Alsace”.
La BA 901 de Drachenbronn abrite le Centre de détection et de contrôle (CDC) 05.901 dont la mission est d’assurer la surveillance et le contrôle de l’espace aérien au nord-est du pays, ainsi que l’Escadron des Systèmes d’Information et de communications Aéronautique (ESICA 1J.901).
Par ailleurs, Jean-Yves Le Drian a déclaré qu’il “va de soi que le ministre aura toute sa place à Balard, dans le coeur opérationnel du ministère”, alors que, il y a quelques semaines, le Canard Enchaîné avait prétendu le contraire en affirmant qu’il préférait rester à l’Hôtel de Brienne pour des raisons “pratiques”.
En outre, M. Le Drian a précisé qu’avec “l’approche d’importantes manifestations internationales (…), le lieu où tant d’illustres ministres et chefs militaires se sont succédé, où tant de décisions majeures ont été prises pour préserver notre liberté et notre indépendance nationale, ce lieu, l’hôtel de Brienne, ne saurait pour autant être abandonné. Brienne sera encore au ministère mais le ministre sera aussi à Balard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire