c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mardi 25 février 2014

Les Etats européens mobilisent des soldats pour l'Eufor-RCA


Les Etats européens ont proposé à Bruxelles, plus de 800 hommes pour la future Eufor-RCA, la force européenne qui doit se déployer en Centrafrique pour venir en aide aux Français (Sangaris) et aux Africains (Misca).
Selon les plans initiaux, l'Eufor-RCA ne devait pas comprendre plus de 500 hommes.
L'Eufor-RCA devrait être formée de quatre compagnies :  une polonaise, une compagnie géorgienne (même si la Géorgie n'est pas membre de l'UE),  une compagnie composée d'Estoniens, de Lettons, de Roumains et de Finlandais et une Française. S'y ajouteraient des forces spéciales suédoises, de la logistique allemande et une compagnie fournie par la Force de gendarmerie européenne (FGE).
L'ensemble sera commandé par le général français Philippe Pontiès et son état-major sera (assez curieusement) installé à Larissa, en Grèce.  Pour une durée de six mois, l'Eufor-RCA devra contribuer à « fournir un environnement sécurisé dans la région de Bangui ».
Ces annonces, si elles se concrétisent, sont une excellente nouvelle : elle montre que les Européens parviennent à se mobiliser sur une crise grave, alors même que les Français n'avaient - dans la phase de préparation de Sangaris - guère fait d'efforts pour les mobiliser...
Après l'EUTM-Mali, l'Eufor-RCA montre que le pire n'est pas toujours certain avec l'UE en matière de défense.            

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire