c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mercredi 30 avril 2014

Ces signes qui montrent que vous allez être cambriolé

Des signes qui ne trompent pas...Des signes qui ne trompent pas... (Gendarmerie nationale)
 
Attention : les informations suivantes sont à prendre avec prudence. De nombreux lecteurs nous ont avertis que « l’alphabet des cambrioleurs » pourrait n’être qu’une « légende urbaine ». La gendarmerie a bien confirmé à Metronews, qui relaie l’information publiée sur son compte Facebook, que les cambrioleurs usent « d’un code de signes sur les maisons qu’ils repèrent ». Mais ces signes sont peut-être obsolètes.
« Personne seule », « personnes âgées », « rien à prendre », ou encore « policier dans la maison ». Telles seraient, comme le rapporte Metronews, les informations que certaines personnes mal intentionnées peuvent faire circuler sur votre habitat. Mais de manière codée !
Citant la gendarmerie du Cher, le compte Facebook de la Gendarmerie nationale publie « les signes, plus ou moins discrets, laissés par des cambrioleurs, lors de leurs repérages, sur la façade, le portail, la boîte aux lettres ou un endroit visible à l'extérieur des habitations ». Le plus souvent, à la craie ou au feutre.

« Maison bienveillante », « il n’y a rien à voler »...

A en croire le compte Facebook, ce serait un véritable alphabet qui aurait été forgé ! On apprend ainsi que les malfrats désigneraient par un cercle une « maison bienveillante », par un simple trait horizontal qu’ « il n’y a rien à voler », par un point au centre d’un rectangle que « le propriétaire est brutal », ou encore par un triangle qu’une « femme seule » y réside. Loin de se cantonner aux symboles, les cambrioleurs n’hésiteraient pas non plus à graver des lettres, peut-être plus faciles à repérer. Ainsi, toujours d’après le compte de la gendarmerie, un « D » signifie qu’il faut « cambrioler le dimanche », « N » la nuit, ou encore « AM » pour l’après-midi.

Composer le 17

Attention toutefois, certains rusés « utiliseraient d'autres moyens de repérage en déposant des objets tels que des enjoliveurs, des pierres, etc »…Quoi qu'il en soit, si jamais vous apercevez un signe suspect aux alentours de votre logement ou celui du voisin, « prévenez immédiatement les forces de l’ordre en composant le 17 », explique à Metronews la gendarmerie nationale.
« Dénoncer ces signes peut permettre d'éviter le passage à l'acte », assure-t-elle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire