c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



jeudi 8 mai 2014

Un GCP du 2e REP tué par engin explosif au Mali


Un sergent du 2e REP engagé dans l'opération Serval est mort cette nuit dans l'Adrar des Ifoghas.
C'est Jean-Yves Le Drian qui vient de l'annoncer : ce légionnaire est le huitième à perdre la vie au Mali depuis le début des opérations en janvier 2013. Selon le ministre de la défense, ce sous-officier a été tué par un engin explosif improvisé. Plusieurs membres de Serval, notamment des ressortissants du COS, ont déjà été tués ou blessés par ces IED ou des mines.
L'attaque est survenue peu avant minuit. Deux autres occupants du véhicule ont été plus légèrement blessés. Ils ont été évacués vers Gao. Le SGT Kalafut n'a pu être sauvé.
Aucune indication officielle n'a été donnée par l'armée sur l'unité d'emploi de ce légionnaire parachutiste, mais il s'agit bien d'un GCP, le deuxième à tomber au Mali. L'adjudant Harold Vormezeele avait été tué le 19 février lors d'une patrouille de reconnaissance dans l'Adrar des Ifoghas. Les combats intervenus ce jour-là avaient permis de déceler le repaire terroriste de la vallée d'Amettetaï. 

Le 2e REP a été engagé au Mali en 2013 avec un EMT et deux compagnies. Pour l'heure, seule une équipe GCP est déployée au Mali. Sa présence est manifestement à rapprocher de l'utilisation actuelle des GCP sur ce théâtre.

Interrogé sur ce sujet jeudi dernier, le porte-parole de l'EMA n'a pas été en mesure d'apporter la moindre précision.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire