c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



jeudi 1 mai 2014

un sénateur dénonce les conditions de vie "très précaires" des soldats français !

Dans une question écrite au ministre de la défense, le sénateur Christian Cambon (UMP, Val-de-Marne) s'inquiète des "conditions de vie très précaires de soldats français en Centrafrique", qu'il a pu constater lors d'une récente mission parlementaire à Bangui.
"Leurs repas sont rarement chauds et restent très frugaux. Ils ont peu d'espace disponible au camp et deux douches sont en fonctionnement pour tout le camp (de M'Poko). Il n'y a pas de moustiquaires sauf pour l'hôpital alors que la saison des pluies favorise la prolifération des moustiques et le risque de paludisme. Le matériel médical est contingenté pour des soldats soumis aux piqûres d'insectes, aux infections et à des désordres intestinaux. Les conditions sont moins difficiles que dans les camps de réfugiés mais une armée comme celle de la France ne doit pas faire subir de telles contraintes à ses soldats. "

 Photo de M. Christian CAMBON, sénateur du Val-de-Marne (Ile-de-France)
 







 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire