c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mercredi 4 juin 2014

La Simmad trinque à la santé de ses fournisseurs


Dassault, notamment pour le Rafale (ici en photo), figure, bien sûr, parmi les groupes fournisseurs de la Simmad
 
Pour la seconde fois depuis son déménagement de Bretigny-sur-Orge vers Mérignac (33), la Simmad organise son “cocktail des fournisseurs”. L’occasion de rappeler son impact économique d’au moins 2 Md€/an sur le tissu industriel privé du secteur.

La Simmad, Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la Défense, basée depuis l'été 2012 à Mérignac (33), où elle emploie plus de 500 personnes, organise, demain jeudi, de 10 h 30 à 14 h, à la Base aérienne 106 Bordeaux-Mérignac, une rencontre avec ses fournisseurs industriels. Un rendez-vous qui, Armée oblige, débutera par une prise d'armes suivie d'une allocution du général de corps aérien Guy Girier, directeur central de la Simmad, et va se conclure par un cocktail réunissant le personnel de la Simmad et les fournisseurs, acteurs économiques du secteur, qui sont autant les grands groupes du secteur aéronautique de Défense que des petites et moyennes entreprises.

Cap 2016 et projet de modernisation au menu

Nul doute que, dans un contexte de contrainte budgétaire, la stratégie d'achat pour les années à venir sera abordée entre deux coupes et les petits fours. Idem pour le sujet chaud que représente "Cap 2016", le projet de modernisation du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de Défense.
Sujet d'autant plus chaud que la Simmad gère un budget annuel de 2 Md€ qu'elle dépense au gré de près de 340 marchés publics par an. Inutile donc de préciser que la manne financière de la Simmad, qui assure le soutien de 1.300 avions et hélicoptères de 46 types différents, appartenant aux trois armées, à la Direction générale de l'armement, à la Gendarmerie nationale et à la Sécurité civile, est un client important pour les convives du "cocktail", garante pour certaines de leur bonne santé financière. Sur les 300 entreprises privées qui fournissent la Simmad, 42 appartiennent à 8 grands groupes aéronautiques (Safran, Thales, EADS, Dassault, Sabena, Ineo, Air France, Zodiac), les autres sont des petites et moyennes entreprises pour lesquelles les informations qui circuleront sur l'avenir des budgets militaires avant et pendant le cocktail seront hautement stratégiques…

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire