c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



mardi 17 juin 2014

Un pour tous, tous pour un!


Le général Denis Mercier a décoré hier individuellement et collectivement des éléments des forces
spéciales de l'armée de l'air à l'occasion d'une cérémonie organisée hier à Orléans pour leurs 20 ans. Le CPA10 et l'escadron de transport 3/61 Poitou ont reçu une nouvelle croix de la valeur militaire à titre collectif, cette fois pour leurs actions au Sahel.

Les décorations individuelles qui ont également récompensé des personnels ont permis de mesurer toute la part qu'avaient prise les forces spéciales air dans les récentes opérations dans cette même zone, ou encore en 2011, en Libye, avec une très forte prise de risque. Ils étaient peu à chaque fois, mais ils ont suffi à changer le cours de la manoeuvre, au sol, ou depuis les airs.
Les décorés individuels (dont une femme) couvraient toute l'étendue des spécialités des FSA et tous les statuts : un pur commando parachutiste de l'air en groupe action, un autre spécialiste des transmissions affectés en cellule innovation, un officier renseignement, un pilote, un mécanicien... Un ancien sous-officier qui avait quitté le CPA10 depuis a reçu la Légion d'honneur.
Le CEMAA a constaté que l'unité d'hélicoptères 1/67 Pyrénées avait déjà toute sa place dans les opérations spéciales, ne serait-ce que par ce qu'elle fournit des équipages au 4e RHFS, après avoir hébergé pendant des années une escadrille spéciale d'hélicoptères. L'escadron, qui ne fait pas partie du COS, a aussi intensifié ses entraînements avec des unités du COS. Les CPA20 et 30 doivent aussi évoluer dans ce sens a-t-il aussi expliqué.
Le GCOS n'était pas présent, représenté par son second, le général Pierre-Jean Dupont.
Le CEMAA a détendu son auditoire en expliquant avoir été libéré de son bureau par une équipe du CPA10 qui lui avait fait voir l'étendue de son savoir-faire, avec une extraction, un saut tandem et une infiltration à basse altitude avec le Poitou. Dans le pratique, il est vrai qu'on sent toujours plus les choses... Le CEMAA n'a d'ailleurs pas hésité à lancer aux commandos qu'ils pouvaient recommencer quand ils voulaient.
Le 3/61 Poitou a accueilli un troisième fanion, pour l'escadrille F121, celle des Twin Otter. (Photos JMT)
Par delà le détachement d'honneur, le CPA 10 avait placé sur les rangs une de ses plus célèbres équipes avec un VPS, peut-être le dernier en état de marche en métropole... Comme pour le confirmer, la présentation dynamique s'est faite avec des P4. Le renouvellement de ce parc roulant est devenu très urgent.
Derrière le CEMAA, un caporal-chef du CPA10 décoré pour ses multiples actions au Sahel. Dès le printemps, les décorations individuelles étaient venues mettre en lumière le rôle central tenu par le CPA10 sur le pont de Gao, puis à Tessalit, et encore depuis, dans les neutralisations de groupes armés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire