c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



jeudi 21 août 2014

La Grande-Bretagne ne parle pas beaucoup, mais fait beaucoup de choses en Irak

La Grande-Bretagne ne parle pas beaucoup, mais fait beaucoup de choses en Irak :
 80 tonnes ont été larguées en l'espace d'une semaine assure le MoD, qui a déployé un assez gros dispositif pour assurer cette mission de ravitaillement humanitaire mêlé d'opérations plus militaires, notamment en matière de renseignement.

L'essentiel de son dispositif est, comme il y a un an tout juste quand il s'agissait de bombarder la Syrie, basé à Chypre. La Royal Air Force y a déployé au moins deux Hercules, des Tornado GR4 capables de missions de bombardement et de reconnaissance tactique, ainsi que des gros porteurs CH-47. Ces derniers sont sensés apporter une assistance humanitaire en cas de besoin... ou des forces spéciales. C-130J (1) et Tornado disposent sur place de Voyager, le MRTT déjà entré en service dans la RAF, et dont c'est de fait la première opération semble-t-il dans la mission de ravitaillement.

On sait aussi que la RAF a profité de cette crise pour étrenner un de ses avions RC-135 River Joint d'écoute électronique. Un type d'avions dont la France ne dispose plus depuis la mise au rancart de l'avion Sarigue-NG, après quelques mois de service seulement. Aujourd'hui, faute de satellite (les deux Ceres n'arriveront qu'en fin de décennie), tout respose sur le Dupuy-de-Lôme, un navire de la marine utilisé par la DRM et la DGSE : après une période d'entretien à Toulon début août, il a brutalement disparu du spectre...

pour légitimer son action, le MoD n'a pas hésité à emmener en mission au-dessus de l'Irak un journaliste à bord d'un C-130J. On peut voir que le souci de pédagogie ne s'arrête pas là, avec cette infographie qu'on aurait pu intituler "les largages en Afghanistan pour les nuls". Mas c'est bien connu, une image vaut plus que de longs discours, même quand il manque des capacités sur l'image en question...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire