c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



vendredi 22 août 2014

Libye : la folle attaque aérienne d'un général rebelle sur Tripoli

 

En Libye, les batailles font rage entre milices rivales, notamment près de l'aéroport de Tripoli.

Les forces fidèles au général rebelle Khalifa Haftar ont revendiqué des raids aériens menés lundi 18 août sur Tripoli, la capitale libyenne. Des habitants avaient auparavant signalé le survol de la capitale par des avions non identifiés et une série d'explosions. Selon une chaîne de télévision libyenne, les avions ont visé des secteurs de la capitale où des milices s'affrontent depuis plus d'un mois.

Saker Al-Djourouchi, commandant des forces aériennes de Khalifa Haftar, a précisé avoir visé « certaines des positions des milices de Misrata ».
 
Les affrontements entre les brigades de Misrata et de Zentane ont repris dimanche à Tripoli après trois jours de calme. L'essentiel des combats se déroule autour de l'aéroport de Tripoli dont les brigades de Zentane ont pris le contrôle à leur arrivée dans la capitale lors de la guerre civile de 2011.
 
 
OFFENSIVE À BENGHAZI
 
Les Zentanis, qui se présentent comme un rempart face aux Frères musulmans, proches des miliciens de Misrata, comptent parmi leurs rangs des anciens membres des forces de Khadafi. Les milices de Misrata disent quant à elles vouloir débarrasser la Libye des vestiges de l'ancien régime.
Le général Haftar, également hostile aux islamistes, reproche aux autorités centrales leur incapacité à contenir les mouvements tels qu'Ansar Al Charia. Il a lancé en mai une offensive contre les islamistes de Benghazi. Ses forces ont notamment eu recours à des avions de chasse et des hélicoptères pour bombarder leurs adversaires

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire