c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



dimanche 11 janvier 2015

Environ 2000 personnes à la marche de solidarité à Genève. L'ANT-TRN SUISSE était présent pour dire...

A Genève, quelque 2000 personnes ont participé samedi en fin d'après-midi à la marche de solidarité organisée à la suite de la tuerie à «Charlie Hebdo» mercredi.

L'ANT-TRN SUISSE était aussi présent pour dire (La liberté d’expression est un principe moteur de nos sociétés. On se sent touchés dans nos valeurs!)

1/8 Genève
(Samedi 10 janvier 2015)
Bild: Keystone

   


Des manifestations se sont déroulées samedi un peu partout en France. Dimanche, près d'un million de personnes sont attendues dont des chefs d'Etat.
Le cortège est parti ce samedi 10 janvier de la poste du Mont-Blanc pour rejoindre, une heure plus tard, le consulat de France. Outre les pancartes «Je suis Charlie», les manifestants arboraient des Unes du journal satirique et des crayons. «A ceux qui veulent dominer le monde, le monde répond 'résistance'!» ou encore «liberté, égalité, fraternité», ont-t-ils scandé.
Plusieurs personnes ont pris la parole à l'arrivée. Odile Soupison, consule générale de France, a remercié tous ceux qui, depuis mercredi, rendent hommage aux victimes des attentats et manifestent leur indignation. Elle a appelé à défendre les valeurs de liberté et de pluralisme «dans le recueillement et la dignité.» Des anonymes ont invité à combattre le racisme, l'islamophobie et l'antisémitisme ou encore à s'aimer.
Des manifestants ont laissé leur bougie devant l'entrée du consulat, où des fleurs et des chandelles avaient déjà été déposées. Des musiciens ont interprété l'Adagio pour cordes de Samuel Barber. La foule s'est ensuite dispersée dans le calme.

«Rester Charlie»
Avant le départ du cortège, Michel Schweri, trésorier de Reporters sans frontières (RSF) Suisse, a rappelé que 66 journalistes ont été tués dans le monde en 2014 dans l'exercice de leur fonction. «La liberté d'information n'est pas qu'un confort de journalistes ou un combat corporatiste. Il s'agit de défendre un droit des citoyens à être informé et à se former une opinion pour agir», a-t-il déclaré.
RSF a lancé sur son site internet un appel à la population pour demander que tous les prédateurs de la liberté d'expression et d'information soient dénoncés et condamnés. «Merci de rester Charlie pendant des semaines et des décennies», a enjoint le journaliste.

Rassemblement à Bellinzone
A Bellinzone, quelque 500 manifestants se sont également retrouvés sur la Piazza Governo à l'appel du PS sous l'emblème «Je suis Charlie». Seul orateur de cette manifestation, le caricaturiste tessinois Corrado Mordasini s'est adressé à la foule. Le PS avait appelé à manifester en silence et sans insigne partisane pour un monde de tolérance sans violence et sans fanatisme. (ats/Newsnet)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire