c

BIENVENU SUR LE BLOG DE L'ASSOCIATION DES TITULAIRES DU TITRE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION ET DU CIVISME ET DÉVOUEMENT SECTION SUISSE.
« Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils. » Hérodote



lundi 8 juin 2015

MESSAGE DE L'UNION FÉDÉRALE

MESSAGE DE L'UNION FÉDÉRALE 
POUR LE 70 ème ANNIVERSAIRE 
DE LA VICTOIRE DU 8 MAI 1945

Dans le cadre d'une année mémorielle particulièrement chargée 2015 marque, de manière encore plus solennelle, le 70ème anniversaire de la victoire sur le nazisme.

Il y a donc 70 ans, le 7 mai 1945, qu'était signée à Reims, au Q.G. du général Eisenhower, la reddition inconditionnelle de toutes les forces allemandes.
Le 8, le Président Truman pour les Etats-Unis d'Amérique
                    le Général de Gaulle pour la France
                    le Premier Ministre Churchill pour l'Angleterre
                    le Maréchal Staline pour l'Union des Républiques socialistes, soviétiques
annonçaient au Monde la victoire alliée.
Le 9, à Berlin, pour l'Allemagne vaincue, le Maréchal Keitel ratifiait la capitulation.

La Nation se doit en ce jour de rendre un hommage appuyé à toutes celles et tous ceux qui ont œuvré pour arriver à ce moment si longtemps espéré.

Il y a 70 ans aussi, qu'avant d'en arriver là, à chaque étape de la reconquête, l'avancée des armées alliées apportait une terrifiante révélation, celle des camps de concentration, machines à torturer, à avilir, à tuer, à anéantir, qui sortaient de l'ombre avec leur retentissement d'infamie.

Il y a 70 ans aussi, en février, et c'était déjà en Crimée, en bordure de la Mer Noire, à la conférence de Yalta à laquelle la France n'était pas représentée mais défendue par le Premier Ministre Britannique, qu'étaient, entre autres sujets, déterminées et attribuées les zones d'occupation de l'Allemagne et surtout reconnues comme acquises les positions conquises par l'URSS. Cela allait créer par la suite des tensions extrêmes.

Il y a 70 ans aussi, si la guerre était terminée sur notre continent, il n'en était pas de même en Asie. Pour y mettre fin une opération aux conséquences effroyables était mise en route. C'était les 6 et 9 août et les objectifs Hiroshima et Nagasaki.
Le Japon capitulait le 15 août. Le 2 septembre la seconde guerre mondiale était terminée.

Il n'y a que 70 ans que ces évènements se sont déroulés, ce qui ne représente même pas la moyenne de vie dans notre pays.
Le Monde en a-t-il tiré les leçons essentielles  ?
Poser la question sous-entend déjà que la réponse n'est pas forcément positive.

En effet il suffit d'observer le monde tel qu'il est.
Certes la situation n'est plus la même mais des causes, déjà connues pour certaines, tout à fait nouvelles pour d'autres viennent mettre en péril un ordre mondial déjà fragile.
Souhaiter la paix ne doit pas être une simple formulation incantatoire qui ne nous protègera de rien.
La Paix n'est jamais acquise.
Quand on la veut, on la gagne, 
quand on l'a, on la protège.
Inlassablement il convient de le rappeler.

Que vivent la France et la République  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire